(R) Attraper des idées pour avancer ! ⚡

💬 « Depuis le mois de mars et le 1er confinement, il a fallu se réinventer, s’adapter. Le digital a pris le pas sur le physique et beaucoup d’entre vous ont eu aussi envie en réponse à cette période de changer leurs habitudes, de se lancer dans de nouveaux projets personnels ou professionnels » : Linda Profit, Présidente Nationale 2020 de la Jeune Chambre Économique Française. 

Lors de la masterclass du 26 novembre 2020 à l’occasion du congrès de la JCEF, Elodie Lhermitte, Administratrice 2020 en charge de l’Innovation et des Réseaux a reçu les fondatrices de l’Insta média « Catch Thinking » : Audrey Pallot et Catherine Jolivet.

Après des parcours pro riches et touche à tout dans la publicité, les nouvelles technologies, le design, les médias et le brain content, Catherine et Audrey ont lancé le compte Instagram « Catch Thinking ». Dédié à de la veille inspirante sur les nouvelles tendances, il a été pensé pour faire gagner du temps à leurs abonnés avec un angle business et entreprenariat. Et aussi avec l’envie de s’ouvrir l’esprit pendant cette période de confinement !

Catherine et Audrey nous ont livré leurs 12 conseils pour gérer son image de marque sur le digital :

  1. Définir les traits de caractère de sa marque : la couleur du logo, la couleur des produits, le ton employé pour parler d’elle-même et les images qu’elle utilise. Quelle image de sa marque on veut transmettre à l’extérieur ? Beaucoup d’outils sont accessibles pour se lancer en termes de création graphique, par exemple CANVA. La première version de ce qu’on lance n’est pas toujours satisfaisante mais il ne faut pas se mettre des barrières. Si, au moment où on est prêt, tout est génial c’est qu’on se lance trop tard !
  2. Mettre en place le « Test and learn » : il n’y a que ceux qui ne font pas, qui ne se trompent pas ! Il faut se décider à se lancer et se confronter au marché. Adopter une posture d’amélioration continue. Les statistiques et les outils sont faits pour aller de l’avant !
  3. Établir un plan d’action : réfléchir à une stratégie et aux 3 axes principaux sur lesquels vont reposer cette stratégie. Le plus important est aussi de se fixer un timing pour la mise en place de tout cela.  
  4. Rester soi-même : C’est ce qui permet aussi à une marque d’être unique ! Les marques aujourd’hui ont tendance à avouer leur erreurs et faux pas. Elles sont de plus en plus transparentes et réalistes.
  5. Rencontrer son public : il faut trouver l’audience à laquelle la marque va parler. Souvent, les marchés de niche fonctionnent bien car la communauté est très investie. Cette communauté peut aussi permettre d’aller plus loin et d’élaborer des projets et des produits.
  6. Se mettre en mode « veille » : Il faut être en alerte et se fixer des moments de veille sur les réseaux. Développer sa créativité et être inspiré par des marques ou des influenceurs tels que « Merci Handy » qui a une communauté très engagée, ou encore « Make My Lemonade », une influenceuse qui a lancé sa propre marque, et « Glossier », marque qui a révolutionné la beauté aux États-Unis.

    La bonne idée : faire des captures d’écran des comptes inspirants !

  7. Être régulier « It’s time to post ! » : en fonction des algorithmes, les réseaux favorisent la régularité des publications. Il faut regarder les objectifs à atteindre, le planning et se bloquer du temps pour les réseaux. Il ne suffit pas seulement de poster mais aussi de rentrer dans des interactions, de communiquer en direct avec les abonnés. Poster de manière fixe fait également intervenir la créativité !
  8. Utiliser toutes les fonctionnalités proposées par les réseaux sociaux : Par exemple, les REELS sur Instagram ou encore les outils de sondages qui permettent de réaliser des mini-enquêtes de satisfaction, de poser des questions et de faire des sondages. Les abonnés n’hésitent pas à donner leur avis et c’est un moyen de mieux connaître ses clients.
  9. Ne surtout pas faire du « Greenwashing » : le Développement Durable et les enjeux liés à l’environnement, à la consommation locale sont très tendances. Toutefois, en tant que marque, il faut se positionner sur des sujets qu’on est en capacité de traiter. Si la marque n’a pas d’engagement véritable, il faut être transparent et ne pas à tout prix surfer sur la vague verte. 
  10. Activer son réseau : pour se lancer, il ne faut pas hésiter à parler de son idée, de sa marque autour de soi afin de trouver des personnes qui auront les compétences techniques pour apporter leur aide dans le développement du projet.
  11. Être dans l’attraction plutôt que dans la prospection : faire passer des valeurs personnelles de façon forte avec des axes bien identifiés. Le « Personnal Branding » permet d’attirer des clients, et de mettre en avant des caractéristiques de la marque qui peuvent plaire à une certaine audience et qui vont aboutir à des rencontres et des échanges.
  12. Penser « physique » : garder des échanges réels dans l’expérience client. Imaginer ce qui pourrait faire plaisir et faire vivre de véritables expériences.

Cet article t’a plu et tu souhaites en savoir plus, regarde le replay de notre masterclass avec Catch Thinking, juste ici 👇

La JCEF, c’est une association qui
te permet de développer des idées, de prendre des responsabilités et d’élargir
ton réseau et tes horizons ! Tu souhaites en savoir plus ? Contacte-nous à
en.savoir.plus@jcef.asso.fr