Portrait : Yoann Lacombe, membre JCEF pour le conseil d’orientation des politiques de Jeunesse

Yoann Lacombre, membre à la JCE de Dijon et membre JCEF pour le COJ

Portrait : Yoann Lacombe, membre JCEF pour le conseil d’orientation des politiques de Jeunesse

Qui es-tu ?

Je suis Yoann Lacombe, Membre de la Jeune Chambre Économique française de Dijon depuis 2009 et Membre JCEF pour le Conseil d’Orientation des politiques de Jeunesse.

En 2 mots, c’est quoi le COJ ?

Le COJ, c’est le Conseil d’Orientation des politiques pour la Jeunesse. Pour faire simple, c’est un organe consultatif placé sous l’autorité du premier ministre et qui travaille sur les politiques de la jeunesse. Il est composé de toutes les parties prenantes de la société civile représentant cette jeunesse.

Quel est l’enjeu ?

Il est double :
D’abord contribuer à porter la voix de la jeunesse que nous représentons en tant qu’« incubateur de leaders citoyens », à travers nos membres et nos actions sur le territoire.
Également s’inscrire au sein de l’écosystème de la jeunesse qui nous permet de rencontrer les autres organisations, associations et créer des synergies sur les différents champs d’actions de la Jeune Chambre Économique Française.

Quelles sont tes missions au sein du COJ ?

Mon rôle est de faire connaître les projets et actions de la Jeune Chambre Économique Française. La JCEF porte un des projets autour de l’insertion économique et citoyenne de la jeunesse et a une envergure internationale avec le mouvement JCI. De ce fait, nous avons toute notre place sein de l’organisation du COJ. Il est de notre devoir d’être force de proposition sur les orientations politiques de la jeunesse proposées par le gouvernement français. J’ai également pour mission de relayer les actions du COJ pour qu’elles soient connues par l’ensemble de nos territoires.

Comment les membres de la Jeune Chambre Economique Française peuvent-il t’aider dans cette mission ?

Nos membres sont l’expression de la jeunesse engagée. Avec notre maillage territorial, en métropole et outre-mer, et grâce à l’engagement de nos membres au travers de leurs différents mandats (local, régional…), nous avons une légitimité à nous positionner sur un certain nombre de sujets. Il faut faire circuler l’information au sein de notre réseau pour être le plus efficient possible.

Qu’as-tu appris grâce à la JCEF que tu pourras mettre en application dans cette mission ?

La capacité à « se fondre » dans ce nouvel écosystème et à créer des synergies de travail, des passerelles avec les orientations stratégiques de notre conseil d’administration et de notre équipe de salariés.

Pour en savoir plus sur le Conseil d’Orientation des politiques de Jeunesse.