Interview de Julien Loyer, directeur général de Bleu Blanc Zèbre : « Recréer du lien et stimuler des projets avec les habitants »

La Jeune Chambre Économique Française a interviewé Julien Loyer, Directeur Général de l’Association Bleu Blanc Zèbre qui a pour ambition de rassembler tous les acteurs d’un même territoire pour co-construire des
solutions globales adaptées aux besoins.

Le constat : « Une
récente étude du conseil des affaires économiques rapporte que les territoires qui ont perdu leurs derniers commerces de proximité sont ceux où il a été constaté une mobilisation plus forte des mouvements sociaux. On se rend compte, sur ce simple critère, qu’il y a une perte de lien social dans de nombreux territoires, en particulier, ruraux ou néo ruraux »

Afin de redonner du sens, et de la convivialité aux solutions et de lutter contre la défiance et l’isolement, Bleu Blanc Zèbre est un mouvement citoyen qui lutte contre la fatalité et qui identifie des solutions aux problèmes de la société.

Comment ?

Le collectif anime des écosystèmes territoriaux et construit des projets de territoires partagés de coopération avec les habitants au service des populations. La mise en place est assurée avec les décideurs locaux publics ou privés.

Mais d’où est partie cette idée ?

« Nous partons de cette idée de lieu populaire et de café pour recréer du lien dans les villes et en milieu rural » : Le but ? Recréer du lien dans les villes et les milieux ruraux. Bleu Blanc Zébre voulait développer ces lieux populaires en y ajoutant d’autres salles dans lesquelles les différents acteurs du territoire peuvent se réunir.

Les collectivités locales peuvent y mettre en avant ce qu’elles font pour les habitants, qui peuvent y boire un café, tandis que les entreprises peuvent y organiser des évènements.

Les organisations quant à elles sont reliées aux habitants grâce à une maison des solutions dans laquelle on peut trouver les différentes solutions du territoire pour stimuler les coopérations au niveau local autour d’un projet partagé et d’un besoin perçu par les habitants : « L’idée est de mettre ces personnes ponctuellement dans un espace grand public pour faciliter l’entrée et le contact ».

« L’avantage de ce concept est qu’il peut fonctionner sur n’importe quel type de territoire ! Il doit cependant s’adapter aux réalités locales ». L’objectif premier est donc d’identifier les caractéristiques d’un territoire (rural, centre-ville, banlieue…) qui pourrait accueillir ce lieu de partage et la méthode participative qui y est adaptée pour faire comprendre aux
organisations du territoire que c’est une opportunité pour eux.

« L’enjeu est de créer dans trois ans, un lieu dans chaque
région afin d’avoir un référent qui dupliquera et accompagnera les autres lieux
autour ! »

Pour en savoir plus sur l’association Bleu Blanc Zèbre.

Article issu d’une interview réalisée en 2020 par Nicolas Guyonnet, bénévole à la Jeune Chambre Économique de Romans-Bourg de Péage et Administrateur 2020 Délégué à la communication externe.