Interview : Christian Brodhag, président du Pôle Éco-Conception et parrain du Booster For Good 2021

Le
Pôle Eco-Conception est le centre national sur l’éco-conception et la
performance par le cycle de vie. Crée en 2008, il a pour vocation de soutenir
le développement de mode de consommation et de production durables. En tant
qu’association d’industriels, le Pôle accompagne les organisations afin
d’augmenter leur performance et de créer de la valeur par la pensée en cycle de
vie tout en diminuant les impacts environnementaux.

« Notre coopération avec la Jeune Chambre Économique Française constitue une force pour la démocratisation et la présentation des questions environnementales à intégrer dans les modèles d’entreprises. Nous avons les outils et les méthodes de travail mais nous connaissons des difficultés pour sensibiliser largement les acteurs économiques, notamment les petites et moyennes entreprises. Le réseau et la motivation de l’association de la Jeune Chambre Économique Française sont une force pour le sujet. » Christian Brodhag est parrain de l’édition 2021 du Booster For Good, Tour de France à impact positif de la Jeune Chambre Économique Française. Le Pôle Eco-Conception est partenaire de cet événement.

De nos jours, les entreprises
ont-elles prises conscience des enjeux environnementaux ?
🌍

Ce
sujet est aujourd’hui totalement extérieur à l’économie. Nous devons intégrer
cette notion dans les systèmes économiques. L’enjeu est sous-estimé. Il est
nécessaire de faire augmenter la prise en compte de cet aspect. Les
entrepreneurs doivent comprendre que ce n’est pas une charge supplémentaire
mais un réel facteur d’innovation et de pérennité. Les acteurs économiques n’en
ont pas la connaissance ou perçoivent ce sujet comme une contrainte.

Quel est donc le rôle du pôle Éco-Conception dans ce contexte ?

Nous formons les entreprises à différents
outils pour aborder et intégrer ces problématiques dans leur quotidien. La
sensibilisation fonctionne bien car les retours économiques sont positifs pour
les acteurs qui intègrent l’environnement à leur modèle. Leur positionnement
économique s’améliore nettement. Ils sont donc convaincus par l’expérience.

Un questionnaire est-il primordial pour la connaissance des enjeux ?

Il est un premier pas pour comprendre les
enjeux. Il n’est pas question de rester sur une simple analyse chiffrée mais
d’identifier les questions clés en considérant pour chaque secteur d’activité
et pour chaque acteur les impacts environnementaux significatifs. Ils sont
doubles, à la fois sur le site de l’entreprise mais aussi sur le cycle de vie
du produit, de la matière première à la fin de vie. L’enjeu majeur est la prise
de conscience de l’impact sur la chaîne globale.

Pourquoi se focaliser sur le global ?

Les
impacts sur l’environnement sont perceptibles sur tout le cycle de vie du
produit, de sa conception à son recyclage et pas qu’en France. On se félicite
d’une baisse de notre empreinte carbone pour la consommation faite sur le
territoire français, certes, mais ce bilan d’impact de consommation n’est que
partiel. Nous devons y rajouter 40% d’empreinte carbone supplémentaire du fait
de la délocalisation grandissante de nos activités polluantes hors de nos
frontières.

Cette
approche du cycle de vie est stratégique pour avoir une création de valeur.
L’approche est nouvelle pour les entreprises et notre rôle est justement de les
sensibiliser pour les aider à savoir où elles en sont et comment elles se
positionnent par rapport à leur modèle économique existant. L’intérêt est
d’être proactif plutôt que réactif.

Quand le diagnostic est réalisé,
quelle est la suite ?
🤔

Chacun trouve alors les solutions pour améliorer son process notamment pour le secteur marchand ou industriel, dans le choix des matériaux ou le sourcing en reconsidérant le produit. L’objectif est de créer de la valeur dans le cycle de vie du produit. Par exemple, pourquoi ne pas louer un produit au lieu de l’acheter. La stratégie pourrait être de permettre une création de valeur sur l’usage plutôt que sur le produit.

Propos recueilli en 2020 pour JCE le Mag #2 (Mai 2020). 

Retrouvez-nous à l’occasion de l’édition 2021 de Booster For Good le 3 juin à partir de 12h30 ! Pour vous inscrire, c’est ici 👉https://bit.ly/3uTiW73